Meilleures mini-séries Netflix : la liste à connaitre

1351

Aujourd’hui, Netflix apparaît comme la plateforme par excellence pour les meilleurs films et séries télévisées. En effet, elle offre l’exclusivité sur certains des titres les plus attendus par les jeunes. Vous cherchez les meilleures mini-séries sur Netflix ? En voici la liste.

True story (2021)

L’une des dernières séries limitées de Netflix est True Story, menée par le talentueux duo Kevin Hart et Wesley Snipes.

A lire également : L'engouement pour les escape game, la nouvelle tendance ludique

Hart joue un célèbre comédien semblable à lui-même dans la vraie vie. Ce dernier se retrouve dans une situation inattendue de vie ou de mort à Philadelphie.

Il est intéressant de noter que les critiques ont été mitigées. L’alchimie entre Snipes et Hart a été saluée, mais l’intrigue a été jugée un peu terne. Cependant, le public a semblé l’apprécier davantage, comme en témoigne la forte note obtenue sur IMDb.

Lire également : Monde de 2050 : prévisions et tendances futures à anticiper

Hollywood (2020)

S’il y a un nom qui est devenu synonyme de télévision depuis les années 2010, c’est bien Ryan Murphy. En effet, c’est le créateur de certaines des meilleures émissions de l’époque.

Parmi celles-ci, citons Glee, American Horror Story, Pose, 9-1-1 et bien d’autres. Il a ajouté une mini-série originale Netflix à ses crédits avec Hollywood.

Comme d’habitude avec les séries de Murphy, celle-ci met en vedette un casting solide. On y retrouve Maude Apatow, Samara Weaving, Jim Parsons, Laura Harrier et plus encore.

L’histoire est centrée sur des aspirants acteurs et cinéastes à Hollywood à la fin des années 1940. Elle a accumulé une douzaine de nominations aux Emmy Awards.

Gilmore Girls : Une année dans la vie

Gilmore Girls est l’une des séries les plus appréciées des années 2000. Aujourd’hui, les fans reviennent et regardent la série du début à la fin.

Ils ont donc été ravis d’apprendre que Netflix allait la reprendre. Ceci pour une mini-série de quatre épisodes intitulée Gilmore Girls : Une année dans la vie.

Chaque épisode se déroule pendant une saison de l’année et agit comme une suite de la série originale. Expliquant ainsi ce que les personnages font maintenant.

Bien qu’il ne s’agisse que de quelques épisodes, chacun d’eux est comme un film, d’une durée d’environ 90 minutes. Les fans fidèles semblent avoir adoré la reprise de Gilmore Girls. Les critiques l’ont appréciée et elle a laissé les fans de longue date en redemander.

Midnight Mass

Les abonnés de Netflix semblent aimer les séries d’horreur. En effet, elles font généralement partie des sorties les plus populaires sur le service. Une fois de plus par le créateur Mike Flanagan, Midnight Mass est son dernier succès et il est encore effrayant.

La série est centrée sur une communauté isolée qui fait l’expérience de miracles et de dangereux présages.

Ceci après l’arrivée en ville d’un prêtre charismatique et mystérieux. Flanagan s’est assuré de faire référence à ses travaux antérieurs, il y a eu des performances de haut niveau. De plus, la série a fait parler d’elle sur Internet pendant un certain temps après sa première.

The Queen’s Gambit (2020)

The Queen’s Gambit est une mini-série Netflix qui a captivé les téléspectateurs du monde entier en 2020. Adaptée du roman éponyme de Walter Tevis, cette série nous plonge dans l’univers fascinant des échecs et suit le parcours extraordinaire d’une jeune prodige, Beth Harmon.

Interprétée avec brio par Anya Taylor-Joy, Beth Harmon est un personnage complexe et attachant. Son talent exceptionnel pour les échecs la propulse rapidement vers les sommets, mais elle doit aussi faire face à ses démons intérieurs. Sa lutte contre l’addiction aux tranquillisants ajoute une dimension profondément humaine à son histoire.

La réalisation soignée de Scott Frank permet de mettre en valeur tant les aspects techniques que psychologiques du jeu d’échecs. Les scènes de parties sont filmées avec précision et ingéniosité, créant une tension palpable pour le spectateur.

Mais The Queen’s Gambit ne se limite pas seulement au monde des échecs. La série explore aussi des thèmes plus largement universels comme la solitude, l’identité et la résilience. Elle offre ainsi une réflexion profonde sur la condition humaine et sur notre capacité à surmonter les obstacles qui se dressent sur notre chemin.

En plus de son intrigue captivante, The Queen’s Gambit bénéficie d’une direction artistique impeccable. Les décors des années 60 sont minutieusement reconstitués et contribuent grandement à recréer l’atmosphère nostalgique de l’époque.

Avec sa narration immersive et son interprétation impeccable, The Queen’s Gambit a su conquérir le cœur des spectateurs et se positionner comme l’une des meilleures mini-séries de Netflix. Son succès critique et populaire témoigne de la qualité indéniable de cette production.

The Haunting of Hill House (2018)

Dans le paysage des séries d’horreur, The Haunting of Hill House se distingue par son approche intelligente et sa capacité à faire vibrer les spectateurs. Inspirée du roman de Shirley Jackson, cette mini-série Netflix plonge le public dans une histoire terrifiante qui explore les méandres de l’esprit humain.

L’intrigue tourne autour d’une famille marquée par leur expérience traumatisante dans la maison hantée qu’ils ont habitée pendant leur enfance. Flirtant entre passé et présent, The Haunting of Hill House mêle subtilement drame familial et éléments surnaturels pour créer une atmosphère angoissante.

Le réalisateur Mike Flanagan fait preuve d’un talent remarquable en manipulant les codes du genre avec brio. Les montages astucieux et les plans savamment orchestrés rendent chaque scène encore plus captivante. L’utilisation judicieuse de la musique renforce aussi l’intensité dramatique.

Mais ce qui fait véritablement la force de The Haunting of Hill House, ce sont ses personnages profondément complexes et nuancés. Chacun des membres de la famille Crain est confronté à ses propres démons intérieurs, donnant lieu à des performances exceptionnelles de la part du casting.

La série aborde des thèmes universels tels que le traumatisme, le deuil et l’amour familial dysfonctionnel. Elle invite ainsi les spectateurs à réfléchir sur leurs propres peurs et leurs relations interpersonnelles.