Comment faire refleurir une jacinthe ?

1352
refleurir une jacinthe

Vous aviez forcé la floraison d’une jacinthe pendant l’hiver pour apporter de la couleur à votre décoration de Noël. Maintenant, vous vous demandez s’il est encore possible de la faire refleurir. La réponse est oui dans la majorité des cas. Il suffit de suivre le bon processus. Découvrez ici les différentes étapes à suivre pour faire refleurir une jacinthe.

Est-il toujours possible de faire refleurir une jacinthe ?

Avant de commencer avec les différentes étapes, une mise au point est nécessaire. En réalité, il n’est pas toujours possible de faire refleurir une jacinthe. Tout dépend de la manière dont le bulbe a été forcé par les fleuristes et les particuliers avant l’hiver. Tous les procédés ne favorisent pas une nouvelle floraison.

A lire aussi : Article 388-1 du Code civil : explication de l'article de loi

Si vous avez forcé la floraison de la jacinthe dans un pot, elle va probablement refleurir après 2 ou 3 ans. En effet, le forçage est épuisant pour le bulbe. De ce fait, la jacinthe se repose pendant un certain moment avant de refleurir naturellement.

Par contre, si vous avez forcé la floraison en intérieur dans une vase de forçage, il n’y a pas d’issue possible. Des bulbes forcés de cette manière ne servent plus à rien et il est recommandé de les jeter. La raison est qu’il n’y a pas eu de substrat et le bulbe n’a pas eu les nutriments pour se préparer à refleurir.

A lire également : Je vous joins ou je vous joint

Comment faire refleurir la jacinthe ?

refleurir une jacinthe

Si vous avez mis vos bulbes en pot en hiver, vous devez maintenant attendre 2 ans au moins. C’est la moindre des choses à faire. De surcroît, avec ce bulbe, vous ne pourrez plus réaliser un forçage pour une floraison prématurée. Pour aider votre plante à refleurir de façon naturelle, voici quoi faire :

Laissez les bulbes reconstituer leurs réserves

Après le forçage de la jacinthe, elle va inévitablement se faner à un moment donné. Ceci se passe généralement de mars à mai. À cette étape, il est important de laisser les fleurs se faner et jaunir.

Vous devez donc continuer l’arrosage comme si de rien était. Toutefois, trouvez le bon rythme pour ne pas faire pourrir le bulbe. Il faut également penser à nourrir la plante en apportant de l’engrais à la terre.

Lorsque le feuillage est complètement jauni et séché, vous pourrez maintenant les couper à ras. En fait, avec le jaunissement, les bulbes absorbent assez de nutriments et constituent des réserves. Par conséquent, si vous coupez trop tôt, le bulbe n’aura pas assez d’énergie pendant une refloraison.

Enlevez les bulbes

Lorsque les feuilles sont coupées, on doit penser à faire reposer les bulbes. Il faut donc les arracher et les conserver dans un endroit frais, sec et sans lumière. Il est vivement déconseillé de laisser les bulbes qui n’ont plus de fleurs dans leurs pots.

Cela retarde le processus et il n’y aura probablement pas de floraison au prochain printemps. Même s’il devrait en avoir, les fleurs de jacinthe ne seront pas vraiment belles. Vous pourrez faire de même si vous plantez votre jacinthe dans le jardin ou en terre.

Plantez vos bulbes de jacinthe

Les bulbes arrachés seront remis en terre pour produire leurs plus belles fleurs au printemps prochain. La période propice pour remettre en pot, en jardinière ou au jardin est l’automne. Votre fleur à bulbe peut donc se préparer à pousser et à fleurir au printemps. Dans votre jardin, veillez bien à choisir un endroit mi-ensoleillé.

Pour tous les types de culture, il faut respecter les bonnes pratiques pour faire refleurir vos bulbes de jacinthe. Ces derniers poussent en sol léger avec un bon drainage. Pensez donc à réaliser une couche de drainage pour ne pas laisser pourrir les bulbes.

En conclusion, il n’est pas possible de faire refleurir tous les bulbes après une culture forcée. Si vous avez réalisé le forçage en pot, vous devez faire preuve de patience pour avoir à nouveau des fleurs avec vos bulbes. Prenez donc le temps de vous occuper de votre plante.

Les astuces pour entretenir une jacinthe après sa floraison

Une fois que votre jacinthe a fini de fleurir, pensez à bien lui offrir un entretien adéquat afin de maximiser ses chances de refleurir l’année suivante. Voici quelques astuces simples et efficaces pour prendre soin de votre plante.

Vous devez couper les tiges florales fanées à leur point de jonction avec le bulbe. Cela permettra à la plante de concentrer son énergie sur le développement du bulbe plutôt que sur la production des graines. Pensez à bien utiliser un sécateur bien affûté pour éviter d’endommager le bulbe ou les feuilles environnantes.

Nous vous recommandons d’arrêter progressivement l’arrosage une fois que les fleurs ont fané. La jacinthe entre alors dans une phase de dormance pendant laquelle elle n’a pas besoin d’une humidité excessive. Vous pouvez réduire progressivement la fréquence des arrosages tout en veillant à ce que le substrat reste légèrement humide mais pas détrempé.

Lorsque toutes les feuilles sont complètement jaunies et sèches, c’est le moment idéal pour retirer délicatement le bulbe du sol. Avant cela, assurez-vous qu’il ait eu suffisamment de temps pour absorber tous les nutriments nécessaires au bon développement futur.

Une fois sorti du sol, nettoyez délicatement le bulbe en retirant toute trace résiduelle du sol et des racines mortes sans endommager celles qui sont encore intactes.

Les erreurs à éviter pour favoriser la refleuraison d’une jacinthe

Pour maximiser les chances de voir votre jacinthe refleurir, il faut éviter certaines erreurs courantes dans son entretien. Voici les principaux pièges à éviter :

Ne pas respecter la phase de repos : Après la floraison, la jacinthe a besoin d’une période de dormance pour reconstituer ses réserves énergétiques. Il est crucial de ne pas perturber cette phase en continuant à l’arroser ou en déplaçant le bulbe. Laissez-la tranquille et attendez que les feuilles sèchent naturellement avant d’intervenir.

Un manque ou un excès d’eau : L’arrosage est une étape cruciale dans l’entretien de la jacinthe, mais il faut trouver le juste équilibre. Un manque d’eau peut empêcher le développement du bulbe tandis qu’un excès peut entraîner sa pourriture. Veillez donc à maintenir un substrat légèrement humide sans jamais le saturer.

Une exposition inadaptée : Les jacinthes apprécient généralement une luminosité moyenne à intense, mais elles doivent être protégées des rayons directs du soleil qui peuvent brûler leurs feuilles délicates. Évitez les endroits trop chauds ou trop froids car cela pourrait compromettre leur croissance.

Oublier la fertilisation : Pour stimuler la refleuraison, il faut nourrir régulièrement votre jacinthe avec un engrais adapté aux plantations bulbaires. Cela permettra de fournir les nutriments nécessaires à la formation et au développement des futurs bourgeons.

Ne pas renouveler le sol : Au fil du temps, le substrat dans lequel est plantée la jacinthe peut s’appauvrir en éléments nutritifs. Il faut renouveler ce sol chaque année ou tous les deux ans pour garantir un apport constant de nutriments à votre plante.

En évitant ces erreurs courantes, vous maximiserez vos chances de voir votre jacinthe refleurir d’année en année. Prenez soin d’elle avec attention et patience, et vous serez récompensé par une magnifique floraison lors des prochains hivers.