Comment récupérer une dent qui bouge ?

1569
dent qui bouge

Lorsque vous avez une dent qui bouge, vous ne devez pas prendre cela à la légère. Il faut s’inquiéter surtout si vous n’avez plus l’âge des dents de lait. Vous devez faire quelque chose pour éviter des situations fâcheuses. Découvrez dans ce mini-guide la conduite à tenir lorsqu’une dent bouge.

Se rendre chez un dentiste pour récupérer une dent qui bouge

Lorsque vous constatez que vous avez une dent qui bouge, le réflexe à avoir est de vous rendre chez votre dentiste. Les causes sont multiples et le dentiste est la seule personne qui puisse établir un diagnostic exact.

Lire également : Article 388-1 du Code civil : explication de l'article de loi

En effet, le dentiste dispose de la connaissance nécessaire pour vous aider. Si vous n’agissez pas vite, vous prenez de gros risques et la dent sera en mesure de vous causer d’autres ennuis.

Lorsque la dent est déchaussée, vous allez voir qu’elle est plus longue et sa racine apparaît parfois en haut de la gencive. Il arrive que vous voyiez des saignements lorsque vous brossez les dents.

A lire aussi : Bridgestone : faire remboursement, réclamation ou annulation de commande

Utiliser des traitements indiqués pour récupérer sa dent

Il faut noter que vous avez plusieurs types de traitements qui sont adéquats dans un cas pareil. Seul le dentiste est habileté à dire le meilleur qu’il faudra adopter en fonction de son diagnostic.

Dans le cas de la parodontite dentaire, le traitement à adopter dépend de l’évolution de l’inflammation. D’abord, il faudra désinfecter la bouche et nettoyer les dents au complet. Ensuite, il faut accorder un soin particulier aux racines et aux gencives.

Cela permet l’élimination de toutes les bactéries qui sont présentes sur la dent et au niveau des espaces interdentaires. Il est possible que le dentiste vous mette sous un traitement d’antibiotique. Dans certains cas, une intervention chirurgicale est sollicitée.

Lorsqu’il s’agit d’une dent qui bouge suite à un traumatisme, l’approche est aussi différente. La prise en charge se fera en fonction de la situation qui se présente.

Quelques causes de la dent qui bouge

dent qui bouge

Les causes d’une dent qui bouge sont diverses. Voici quelques-unes qu’il est bon de connaître.

Une maladie parodontale : une cause de la dent qui bouge

En absence d’un brossage régulier, vous avez des bactéries qui se forment sur la plaque dentaire. Celle-ci se transforme en tartre. Lorsque vous ne les éliminez pas souvent, vous prenez le risque que votre gencive soit attaquée.

Vous serez alors victime d’un saignement de bouche. Si vous ne prenez pas les dispositions qu’il faut, vous allez avoir une gingivite. Sans traitement adéquat, vous aurez une parodontite.

Il s’agit d’une inflammation du parodonte. Dans ce cas, une ou plusieurs dents sont parfois concernées. Lorsque vous êtes une telle situation, vous devez faire attention afin d’éviter un déchaussement de la dent.

Plusieurs facteurs favorisent l’apparition d’une parodontite. En dehors des facteurs liés aux gênes, vous avez le tabagisme, les infections, une mauvaise alimentation et l’alcool. La prise de certains médicaments, la grossesse, le port d’un appareil orthodontique entraîne également ce mal.

Le bruxisme : un mal qui se manifeste par un grincement de dents

Le bruxisme est une pathologie qui touche environ 10 à 15 % de personnes en France. Elle se manifeste par des grincements de dents. Cela entraîne parfois une usure, un déchaussement. Mieux, vous avez une fracture des dents qui sera à la base de la perte des tissus dentaires comme l’émail, la dentine et la pulpe.

Conséquences d’une dent qui bouge

Lorsque rien n’est fait, vous perdez votre dent. En dehors de l’esthétique, une dent qui n’est pas récupérée entraîne d’autres complications. L’absence d’une dent est suffisante pour provoquer des migrations ou une usure prématurée des autres dents.

 Les problèmes gingivaux ainsi que les troubles digestifs sont aussi des conséquences dont la cause est la dent non récupérée. L’articulation de la mâchoire favorise la préservation de l’équilibre.

Voilà ! Il vous a été présenté quelques moyens pour récupérer une de vos dents qui serait en train de bouger. Si vous voulez éviter toutes complications, les meilleures méthodes sont : avoir une bonne hygiène bucco-dentaire et consulter régulièrement son dentiste.

Les mesures préventives pour éviter la mobilité dentaire

Vous devez prendre des mesures préventives pour éviter la mobilité dentaire. Des pratiques simples permettent de garder des dents solides et saines. Voici quelques conseils pour vous aider à protéger vos dents :
1 • Une hygiène bucco-dentaire rigoureuse : le brossage régulier, au moins deux fois par jour, associé à l’utilisation du fil dentaire et du rince-bouche après chaque repas.
2 • Évitez les aliments sucrés : les caries sont une source majeure de perte de dents chez les adultes.
3 • Limitez la consommation de boissons gazeuses : ces boissons contiennent beaucoup d’acide qui peut dissoudre l’émail des dents au fil du temps.
4 • Consultez régulièrement votre dentiste : même si vous ne ressentez pas de douleur ou n’avez pas de problème apparent, il est recommandé de subir un examen dentaire annuel pour détecter tout trouble éventuel et traiter rapidement avant que cela ne devienne plus grave.
5 • Arrêtez le tabagisme : les personnes fumeuses ont tendance à souffrir davantage de problèmes liés aux gencives ainsi qu’à subir davantage la perte osseuse autour des racines causant une instabilité dentaire qui pourrait entraîner une mobilité progressive.

En suivant ces conseils simples, vous pouvez réduire considérablement les risques de perdre vos précieuses dents. En cas où votre dent devient mobile malgré toutes ces précautions, veuillez consulter immédiatement votre chirurgien-dentiste afin qu’il puisse établir un diagnostic et vous proposer les soins adaptés.

Les soins à apporter après la récupération de la dent qui bouge

Si vous avez réussi à récupérer votre dent qui bouge, il faut prendre soin de la zone touchée pour éviter toute infection ou nouvelle instabilité. Voici quelques recommandations en matière de soins post-opératoires pour assurer une guérison rapide et sans complication :

1 • Évitez les aliments durs : pendant les premiers jours suivant la récupération, évitez tout aliment dur ou collant qui pourrait endommager la zone traitée.

2 • Prenez des analgésiques si nécessaire : Si vous ressentez une douleur après l’opération, prenez un médicament contre la douleur tel que prescrit par votre chirurgien-dentiste. Ne dépassez pas la dose recommandée et ne consommez pas d’alcool tant que vous êtes sous traitement.

3 • Appliquez du froid sur la zone affectée : appliquer du froid sur la joue ou le visage près de l’emplacement où se trouvait votre dent peut aider à réduire l’inflammation et apaiser les sensations désagréables dues au traitement.

4 • Maintenez une bonne hygiène bucco-dentaire : même si c’est délicat, veillez à ce que vos dents restent propres en continuant à brosser régulièrement avec précaution et utiliser du fil dentaire comme habituellement. Il faut faire des rinçages avec un antiseptique oral pour empêcher toute accumulation microbienne dans cette région sensible.

5 • Planifiez un suivi régulier chez votre chirurgien-dentiste : Votre chirurgien-dentiste voudra probablement planifier plusieurs examens ultérieurs pour surveiller attentivement le processus de guérison et s’assurer que tout se déroule bien. Suivez les recommandations de votre praticien pour assurer une récupération réussie.

En suivant ces conseils, vous pouvez aider à éviter toute complication après la récupération de votre dent qui bouge. Il faut respecter toutes les instructions données par votre chirurgien-dentiste afin d’optimiser le processus de guérison et retrouver des dents solides et en pleine santé très bientôt !