Bien choisir son huile moteur : les critères

1572

Désirez-vous changer l’huile à moteur de votre voiture ? Ce liquide est essentiel pour cette dernière. Il sert à lubrifier les segments des pistons afin de faciliter leur fonctionnement et de limiter leur frottement. Lorsque cette composante ne s’adapte pas à votre automobile, cela peut engendrer de nombreux problèmes. Pour ce faire, vous devez prendre en compte certains critères pour bien choisir l’huile qui répond aux exigences de votre moteur.

L’indice de viscosité

Le premier critère à évaluer pour choisir votre huile moteur est l’indice de viscosité de cette dernière. L’inscription est composée de chiffres et de lettres et désigne le liquide adapté à votre voiture.

A lire aussi : Voiture électrique en ville : adaptation et avantages pour la conduite urbaine

5W30 et 5W40

Les huiles 5w30 et 5w40 sont connues sous la dénomination 100 % synthétique. Elles sont faites pour les nouveaux moteurs automobiles, qu’ils soient diesel ou essence. Ces liquides répondent aux aspirations des conducteurs qui sollicitent énormément leur véhicule. Alors, si vous avez l’habitude d’effectuer de longs trajets en milieu urbain ou interurbain, les huiles 5W30 et 5W40 s’adaptent à vos besoins.

Elles sont conçues également pour les amateurs de conduites sportives. Aussi, si votre automobile possède un filtre à particules, vous pouvez acheter le lubrifiant 5w30. Les liquides à moteur 5w30 et 5w40 permettent de faire des vidanges à des intervalles plus longs. Ils sont donc économiques.

A lire en complément : Les avantages d’un chauffeur VTC

10w40 ou semi-synthétique

Dans les rayons des magasins, il n’est pas rare de voir des huiles avec un indice de viscosité 10w40. Elles sont semi-synthétiques et sont destinées aux automobiles réservées pour les courses quotidiennes. Si vous effectuez des trajets mixtes, vous pouvez vous en servir.

Leur particularité est leur meilleur rapport qualité/prix. Elles facilitent aussi le démarrage à froid. Cependant, les vidanges doivent se faire à intervalle standard (10 000 km).

15w40

Les types d’huile 15w40 sont encore appelés huiles minérales. Elles sont conçues pour les vieilles voitures âgées de plus de 12 ans avec un kilométrage élevé au compteur. Le liquide est généralement épais et lubrifie convenablement les pièces du moteur. Par contre, vous devez faire les vidanges sur une période réduite.

La marque de l’huile

La marque est l’un des critères à prendre en compte pour choisir votre huile à moteur. Il en existe plusieurs qui proposent des liquides de mauvaise qualité. Alors, optez pour un fabricant bien connu sur le marché. Il doit également avoir assez d’expérience dans le domaine pour vous assurer une efficacité optimale.

Cela vous permettra de nourrir votre moteur sans craindre des problèmes. Si vous êtes un jeune conducteur, renseignez-vous auprès de votre garagiste ou d’un proche qui s’y connaît.

Par ailleurs, pour choisir votre lubrifiant, vous devez prendre en compte les normes. Elles sont inscrites au dos du bidon et servent à savoir si votre huile est adaptée aux prescriptions du constructeur automobile. Ces indications permettent aussi d’avoir une idée du niveau de performance de la matière.

Les autres critères à ne pas négliger

huile moteur

Plusieurs autres critères sont à prendre en considération pour choisir votre huile à moteur.

Le modèle de voiture

Le modèle de la voiture est un élément indispensable à évaluer. En effet, chaque gamme de véhicules possède ses spécificités. Pour cela, vous devez opter pour un lubrifiant qui s’adapte au mieux au vôtre. Ainsi, vous avez la certitude de nourrir convenablement les pistons et les segments.

L’année de la voiture

Les nouvelles voitures ne prennent pas le même type d’huile que les anciennes. Lorsqu’une inversion se produit, vous constatera le changement de bruit du moteur et une multiplication de dysfonctionnements. Alors, assurez-vous de bien lire les indications du constructeur avant d’effectuer votre achat.

La motorisation

Vous devez vérifier si la motorisation répond à l’huile que vous voulez commander. Les moteurs diesels ne prennent pas le même lubrifiant que ceux à essence.

L’usage de la voiture

Si vous utilisez régulièrement votre véhicule, le type de liquide à acheter sera différent de celui d’une personne qui fait rarement de courses. Alors, analyser le nombre de kilométrages que vous faites chaque jour pour définir la matière dont vous avez besoin.

En résumé, notez que pour choisir votre huile à moteur, vous devez prendre en compte plusieurs points. L’objectif est de faire un achat judicieux qui ne causera aucun problème mécanique.

 

La composition de l’huile moteur

La composition de l’huile moteur est un élément crucial à prendre en compte lors du choix de votre lubrifiant. En effet, chaque huile possède une formule spécifique qui détermine ses performances et son adéquation avec votre moteur.

Il faut prêter attention à la viscosité de l’huile. Celle-ci représente sa capacité à résister aux variations de température et à maintenir une bonne lubrification dans toutes les conditions. La viscosité est généralement indiquée par deux chiffres, tels que 5W-30 ou 10W-40. Le premier chiffre correspond à la viscosité à basse température (le ‘W’ signifie Winter), tandis que le second chiffre représente la viscosité à haute température. Il faut choisir une huile dont la viscosité correspond aux recommandations du constructeur automobile.

Il faut se pencher sur les additifs présents dans l’huile moteur. Ces substances sont ajoutées pour améliorer certaines propriétés de l’huile et garantir une meilleure protection du moteur. Parmi les additifs couramment utilisés, on retrouve des agents anti-usure pour prévenir l’abrasion des pièces mécaniques, des dispersants pour maintenir les particules en suspension afin d’éviter leur accumulation dans le moteur, des détergents pour nettoyer le circuit d’huile en éliminant les dépôts accumulés, ainsi que des antioxydants et des anti-corrosion pour protéger contre l’oxydation et la corrosion.

Les normes et homologations recommandées

Les normes et homologations sont des éléments essentiels à prendre en compte lors du choix de votre huile moteur. En effet, ces certifications garantissent que l’huile répond aux exigences de qualité et de performance établies par les constructeurs automobiles.

L’une des normes les plus connues est la norme API (American Petroleum Institute). Cette norme spécifie les caractéristiques de l’huile moteur en fonction du type de véhicule (essence ou diesel) et du niveau de performance requis. Les différentes classifications API comprennent SN, SM, SL pour les moteurs essence, et CJ-4, CI-4 Plus pour les moteurs diesel.

Une autre norme importante est la norme ACEA. Développée par l’Association des Constructeurs Européens d’Automobiles, cette norme classe aussi les huiles en fonction des performances requises. Les catégories ACEA courantes incluent A3/B4 pour les moteurs essence avec systèmes d’injection directe et turbocompressés, C3 pour les moteurs diesel équipés d’un filtre à particules (DPF), etc.

Vous devez vous référer aux homologations spécifiques émises par le constructeur automobile lui-même. Ces homologations sont souvent indiquées dans le manuel du propriétaire ou sur le bouchon d’huile sous forme d’une combinaison alphanumérique telle que VW 502 00 ou BMW LL. Vous devez respecter ces recommandations afin de préserver la garantie constructeur et d’assurer une bonne protection du moteur.

Le choix de l’huile moteur ne doit pas être fait à la légère. La composition, les normes et homologations sont des critères essentiels à prendre en compte pour garantir une lubrification optimale du moteur et prolonger sa durée de vie. Il est recommandé de se référer aux spécifications du constructeur automobile et de consulter un professionnel si nécessaire.