Le syndrome de la couvade : explications

77

Il arrive parfois que certains conjoints ressentent aussi des symptômes liés à la grossesse quand leurs épouses sont enceintes. Ce phénomène est appelé le syndrome de la couvade. Qu’est-ce que c’est donc ? Comment se manifeste-t-il ? Comment aider le conjoint atteint ? Éléments de réponses dans cet article.

Qu’est-ce que le syndrome de la couvade ?

Le syndrome de la couvade consiste à ce que certains pères ressentent des signes de grossesse pendant que leurs femmes sont en état. Loin d’être une maladie, ce phénomène prend de plus en plus de l’ampleur surtout aux États-Unis. Il se manifeste le plus souvent quand les conjoints attendent leur premier enfant. Les hommes admettent difficilement ce qu’ils ressentent comme des symptômes de grossesse. Cependant, certains parlent de grossesse nerveuse compte tenu de l’état d’âme de ces hommes qui sont touchés par ce phénomène.

A lire en complément : Comment changer le compte de versement de l'APL ?

Quels sont les symptômes du syndrome de la couvade ?

Plusieurs symptômes se manifestent quand les hommes sont touchés par le syndrome de la couvade. Ceux-ci peuvent non seulement être physiques, mais aussi psychologiques. Ils apparaissent le plus souvent lorsque la femme est à ses trois premiers mois de grossesse. Il peut arriver que ceux-ci disparaissent lorsque la grossesse est à son deuxième trimestre pour ne réapparaitre qu’au troisième trimestre. Une fois le bébé né, ces symptômes disparaissent souvent immédiatement.

Par ailleurs, il peut arriver que cela prenne un peu de temps avant de disparaitre complètement. Comme symptômes physiques, ce sont généralement les vomissements, les nausées et les brûlures d’estomac. Les hommes touchés par ce phénomène peuvent également prendre du poids ou faire des diarrhées. Il est possible que ceux-ci ressentent des douleurs au niveau de l’abdomen, des dents et même avoir des anorexies. Quant aux symptômes psychologiques, ils peuvent être des changements d’humeur répétitifs, des problèmes de stress ou un manque de concentration.

A lire en complément : Comment arrêter un congé parental ?

Quelles sont les solutions pour aider le futur papa à vivre avec ce syndrome ?

Il existe des solutions envisageables qui peuvent être établies pour aider le futur père touché par ce syndrome. La première solution envisageable est d’en parler à un médecin qui va se charger de le rassurer. La future mère peut amener son conjoint à exprimer ses émotions afin de le rassurer et dissiper ses inquiétudes.

Éviter de manger des aliments contenant trop de sel ou de sucre et boire assez d’eau peut aussi l’aider à vivre ce phénomène. Il doit se reposer beaucoup et s’investir autant qu’il peut dans les préparatifs de l’arrivée du bébé. Cela va lui permettre de ne pas se sentir écarté des préparatifs pour l’arrivée de son enfant au monde. Pour finir, il peut communiquer avec son bébé en chatouillant régulièrement le ventre de sa conjointe.