Enfants en âge rapproché : avantages et inconvénients à prendre en compte

810

Avoir des enfants à un âge rapproché est une situation fréquente pour de nombreuses familles, qui suscite souvent des questionnements et des interrogations. Effectivement, l’arrivée d’un nouvel enfant dans un foyer où le premier n’a pas encore atteint l’âge de la maturité soulève des défis et des enjeux spécifiques. Entre les avantages, tels que la complicité entre frères et sœurs ou la facilité à partager les activités, et les inconvénients, comme la fatigue des parents et les difficultés d’organisation, il faut peser le pour et le contre afin de mieux appréhender cette réalité et d’adopter les meilleures stratégies pour une vie de famille harmonieuse.

Les bénéfices d’une faible différence d’âge entre frères et sœurs

L’écart d’âge réduit entre enfants comporte de nombreux avantages pour la vie en famille. Les enfants ont souvent une grande complicité et sont proches les uns des autres, du fait qu’ils partagent des centres d’intérêts similaires et qu’ils évoluent ensemble dans leur développement. Ils peuvent ainsi jouer facilement ensemble et se soutenir mutuellement dans leurs activités. Les parents ne sont pas obligés d’attendre longtemps avant de concevoir un nouvel enfant, ce qui peut être pratique si le couple souhaite avoir plusieurs enfants rapprochés.

A lire également : Les signes qui indiquent qu'un homme regarde une femme avec insistance : décryptage des comportements

L’écart d’âge réduit permet aussi aux parents de vivre certains moments clés simultanément avec tous leurs enfants (premiers mots ou premiers pas, par exemple). Il est possible que les parents puissent mieux suivre chaque étape du développement de chacun des enfants sans perdre trop de temps.

Il y a aussi des inconvénients à prendre en compte lorsque l’on choisit cette option. Les parents doivent faire face à une fatigue accrue liée au rythme intense qu’impose la présence constante des jeunes enfants à charge. La disponibilité financière peut aussi être impactée car fournir deux fois plus pour deux petits êtres humains entraîne souvent un sur-engagement financier considérable.

Lire également : Apprendre la bienveillance et le respect d'autrui à ses enfants : conseils pratiques pour les parents

De manière générale, cependant, cela reste une question personnelle qui dépendra essentiellement du contexte familial spécifique : situation professionnelle des parents, mais aussi appartenance culturelle ou encore aspiration parentale individuelle. Effectivement, certains couples souhaiteront attendre davantage entre chaque naissance afin que chaque enfant puisse bénéficier pleinement de toute leur attention. D’autres préféreront au contraire avoir des enfants rapprochés afin de profiter rapidement d’une famille nombreuse et unie, avec toutes les joies mais aussi les défis que cela suppose.

Si la réponse exacte est difficile à apporter, vous devez bien peser le pour et le contre en considérant leur situation propre, avant de prendre une décision qui aura un impact sur leur vie future.

enfants  fratrie

Les inconvénients d’une petite différence d’âge entre frères et sœurs

Il faut également considérer les impacts psychologiques que peut avoir un faible écart d’âge entre les enfants. Les parents peuvent ressentir une pression supplémentaire pour offrir des prestations équivalentes à chaque enfant, ce qui n’est pas toujours facile à gérer lorsqu’on doit s’occuper de deux ou plusieurs jeunes enfants en même temps. Les enfants qui ont des frères et sœurs très proches en âge peuvent parfois se sentir étouffés dans leur autonomie et leur individualité.

Il est possible que le premier-né, habitué à être le centre d’attention jusqu’à l’arrivée du cadet, puisse se sentir délaissé au profit du nouveau-né. En conséquence, si vous optez pour un faible écart d’âge entre vos enfants, il est capital de veiller à ne pas négliger votre premier enfant tout en offrant la même qualité de temps et d’affection aux autres.

Les familles ayant des jumeaux ou des triplés doivent faire face aux mêmes défis ainsi qu’à certains inconvénients supplémentaires tels que la difficulté à différencier chaque individu car ils sont souvent habillés de la même façon et ont des goûts/connaissances/compétences similaires.

Il conviendra donc aux parents envisageant cette option de bien peser le pour et le contre avant de prendre une décision définitive quant au choix du faible écart d’âge entre deux naissances successives. Cela permettra notamment d’éviter toute forme de regret ultérieur liée à une prise de décision hâtive.

Les avantages d’une grande différence d’âge entre frères et sœurs

D’un autre côté, opter pour un écart d’âge plus important entre les enfants a aussi ses avantages. Cela permet aux parents de se concentrer sur chaque enfant à tour de rôle et de leur offrir une attention individualisée.

Les enfants ayant des frères et sœurs avec une grande différence d’âge peuvent bénéficier d’une relation plus mature et enrichissante avec leurs aînés. Ils sont souvent exposés à des activités adaptées aux âges supérieurs, ce qui peut stimuler leur développement intellectuel et social.

Les enfants dont l’écart d’âge est primordial jouissent souvent chacun de leurs propres espaces, individuellement ou collectivement au sein du domicile familial, ce qui encourage leur autonomie. Par exemple, le grand peut avoir sa propre chambre alors que le petit partage la sienne avec un parent (ce qui facilite la surveillance). Les deux peuvent ainsi coexister en harmonie sans empiéter sur l’espace personnel de l’autre.

Il n’y a pas nécessairement une option meilleure qu’une autre lorsqu’il s’agit d’avoir plusieurs enfants. Chaque famille doit prendre en compte son environnement socio-économique mais aussi la personnalité des membres déjà présents dans cette même famille afin de faire un choix éclairé quant à l’écart d’âge idéal entre les naissances successives. Vous devez considérer la relation parent-enfant et entre les frères et sœurs qui compte le plus.

Les inconvénients d’une grande différence d’âge entre frères et sœurs

Vous devez souligner que l’écart d’âge peut aussi avoir des inconvénients. Les enfants ayant une grande différence d’âge peuvent ressentir un certain sens de solitude et d’isolement, car ils n’ont pas nécessairement de frère ou de sœur avec qui jouer ou partager leurs centres d’intérêt. Il arrive souvent qu’ils se retrouvent à des étapes différentes de leur vie, ce qui les empêche parfois d’avoir des activités communes.

Il y a aussi un risque accru pour les parents en termes de leurs finances personnelles et de leur dépense énergétique. Effectivement, avoir une longue période entre chaque enfant signifie qu’il faut acheter de nouveaux matériels plus tard et remettre en question le budget familial courant. Cela peut être très difficile pour les parents âgés lorsqu’ils ont besoin de s’occuper à la fois des besoins physiques et émotionnels liés à plusieurs tranches générationnelles.

Le choix délibéré du moment où deux enfants partagent le même foyer implique aussi un nombre élevé de changements pouvant provoquer un stress inutile chez tous ceux concernés : déménagement nécessaire, renoncement au travail (par exemple pour s’occuper davantage du dernier-né), etc.

Dans l’ensemble donc, si la décision finale quant à l’écart idéal entre enfants doit être prise en gardant à l’esprit toutes ces considérations importantes, sans oublier les avantages précédemment cités, afin de garantir que chaque enfant reçoive toute l’affection dont il a besoin, le choix ultime doit être laissé aux parents eux-mêmes selon leur propre libre arbitre et leurs besoins personnels.