Écrit-on « ennuyant » ou « ennuyeux » ? (conseil orthographe et conjugaison)

534
fountain pen on black lined paper

Le français est une langue très complexe. Un adjectif peut avoir un sens similaire à un autre adjectif, et tout le monde fera la faute lorsqu’ils l’emploieront. De plus, avec l’évolution de la langue française, certains adjectifs évoluent et leur emploi ne se fait plus à la même fréquence. Aujourd’hui, on se demande si on utilise plutôt l’adjectif  « ennuyeux », ou l’adjectif « ennuyant ».

La solution va vous surprendre

En effet, on écrit aussi bien « ennuyeux » que « ennuyant ». Mais alors, pourquoi écrit-on de la sorte ?

A découvrir également : Comment faire une demande de visa pour le Brésil ?

L’emploi de l’adjectif « ennuyeux »

L’orthographe “ennuyeux” désigne une personne ou un objet :

  • lassant
  • dépourvu d’intérêt
  • contrariant
  • gênant

C’est l’orthographe la plus utilisée, et ce terme sera probablement le seul qui sera employé dans l’avenir, au détriment du terme « ennuyant ».

A voir aussi : Fourtoutici : la bibliothèque numérique gratuite la plus complète + concurrents et alternatives

L’emploi du terme « ennuyant »

Au contraire, d’ennuyeux, qui désigne un phénomène très fréquent, le terme ennuyant, lui, désigne un ennui, un désagrément passager, qui pose problème mais qui ne dure donc pas.

Ce terme disparaît cependant de plus en plus dans la langue française, et il est conseillé d’utiliser le mot « ennuyeux » tout le temps, afin de ne pas se poser la question de l’emploi.

Des exemples d’usage en France

En premier, voici quelques exemples d’usage pour le mot « ennuyeux », puis en deuxième, pour le mot « ennuyant ».

Les exemples pour l’orthographe « ennuyeux »

  1. « Cet homme est ennuyeux. Je ne lui trouve aucune qualité. »
  2. « Ce livre est jugé trop ennuyeux en raison de son thème monotone. »
  3. « Ce lieu ne m’a jamais intéressé, il paraît ennuyeux. »
  4. « La France n’est pas un pays ennuyeux, après l’avoir visité, tu comprendras. »

Les exemples pour l’orthographe « ennuyant »

  1. « J’ai fait une faute ennuyante dans mon test de français. »
  2. C’est vrai que cela sera ennuyant pour le futur.
  3. Je pense que cette erreur sera ennuyante pour le projet…

person holding ballpoint pen writing on notebook

L’utilisation de ces mots dans le temps

Il faut savoir qu’avant, les grands auteurs utilisaient plus le mot « ennuyant ». Il est très utilisé dans les autres régions et pays francophones, comme le Québec, ou encore la Belgique, mais tend à disparaître en France. En effet, il est considéré comme un vieux terme.

En somme, étant donné que les deux expressions sont vraies, et que la nuance est minime, mais bien présente. Vous êtes maintenant un professionnel dans l’utilisation de ces deux adjectifs de la langue française !

Un exercice afin de vous perfectionner à propos de ce sujet

Complétez les pointillés par « ennuyeux » ou « ennuyant ». Accordez si nécessaire.

  1. Hier, j’ai lu un livre assez ………….. .
  2. La discussion dans le bus avec cet homme était profondément ………….. .
  3. La France n’est pas un pays ………….. , il faut apprendre à la connaître.
  4. J’ai eu un cours de français extrêmement ………….. aujourd’hui.
  5. Je déteste apprendre la règle de l’accord des adjectifs, c’est ………….. .
  6. L’utilisation d’anglicisme au quotidien est ………….. lorsqu’on parle français.
  7. Je pense qu’il me causera des problèmes, cela est ………. .