Comment convaincre une banque pour un prêt immobilier locatif ?

77

Beaucoup de personnes désirent investir dans l’immobilier. Mais souvent, on est très loin d’avoir les moyens de ses ambitions. Ainsi, faire recours aux banques pour un octroi de prêt est l’idéale solution. Alors, comment faire pour convaincre l’institution ?

S’offrir les services d’un courtier

Convaincre votre banquier à vous accorder un prêt demeure une étape redoutable. La manière la plus simple de s’assurer une grande chance est de se faire épauler par un courtier immo. Il vous aide dans toutes les démarches administratives et peut servir de biais entre vous et votre banquier.

A lire en complément : Comment bénéficier de la loi Pinel ?

Alors, puisqu’il est un professionnel en la matière, la probabilité est très forte que le prêt soit validé. Cependant, ses services ont un coût dont vous pourrez vous passer en négociant vous-même.

Choisir un bien adapté à ses moyens

D’abord, il faudra vous assurer que le bien locatif que vous convoitez n’est pas au-delà de vos moyens. Certes, il n’est pas interdit de rêver grand, mais la banque ne voit pas les choses de la même façon que vous les concevez. Soyez donc très réaliste et renoncez dès maintenant à tout ce qui pourrait faire penser au banquier qu’il ne pourra recouvrer toutes les échéances.

Lire également : Quelle banque pour un prêt immobilier locatif ?

Il analysera la capacité d’endettement et d’épargne de l’investisseur que vous êtes. Vous devrez être en mesure de solder, sans vous faire asphyxier, vos mensualités qui s’élèveront à 33% de vos revenus.

Monter un dossier solide

L’erreur que font les gens est qu’ils pensent que leurs banquiers sont leurs potes. Vous avez beau être un client de longue date, vous aurez besoin d’un dossier solide pour emporter l’adhésion du vôtre. Il n’est ainsi pas conseillé de se présenter les bras ballants dans son bureau et de bredouiller. Sachez que votre banque reçoit de nombreux dossiers de financement tous les jours. Il vous faudra donc être vraiment méticuleux.

La présentation doit être intelligible. Vous n’aurez pas à bégayer. C’est pour cela que nous vous conseillons d’exploiter les fiches que vous avez préalablement élaborées sur PowerPoint. Vous donnerez l’air de quelqu’un qui maîtrise son sujet si vous argumentez éloquemment.

Soigner ses comptes plusieurs mois avant la demande de prêt

Le tout ne suffit pas de bourrer le cartable de pièces administratives entrant dans la constitution du dossier. Il faudra également et surtout une bonne tenue de comptes. Par contre, si vous êtes souvent à découvert, le banquier ne voudra pas prendre le risque.

La rentabilité de l’investissement

Vous aurez pour objectif principal d’entretenir votre interlocuteur sur l’importance de l’investissement que vous êtes sur le point de faire. Il ne vous financera pas pour vos beaux yeux ou encore pour la beauté du bien locatif en question. Le seul mot qu’il ressassera longtemps dans sa tête est : rentabilité.